Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs

En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies et autres tags pour vous proposer des publicités personnalisées, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux et analyser l’audience du site internet. Certaines informations peuvent être partagées avec des partenaires de Century 21. Pour plus d’informations et paramétrer le dépôt des cookies, cliquez ici. J’accepte. X

Bienvenue chez CENTURY 21 Vallée de l'Isle, Agence immobilière MONTPON MENESTEROL 24700

L'actualité de CENTURY 21 Vallée de l'Isle

Fusion Montpon et Ménestérol

Publiée le 29/09/2015

MONTPON MENESTEROL, UN ANNIVERSAIRE DEJA 50 ANS !
Il serait dommage d’oublier l’histoire de notre commune. Cela fait 50 ans que les deux communes ont fusionné :
1965, même si l’arrêté était de 1964, ce ne fut effectif qu’en mars 1965.
A savoir : A partir de 1736, on trouve les noms de Ménestérol et Montpon, puis Ménestérol de Montpon.
Ensuite sur la carte de Cassini représentant la France entre 1756 et 1789, on relève Montpont, Meneysteriol et
Montignac sur Vauclaire.
Par ordonnance du 20 aout 1824, Montignac et la section de Ménestérol, distraite de Montpon, forment la commune
de Ménestérol-Montignac. Montpon devient Montpon-sur l’Isle par décret du 10 juillet 1925.
Montpon-sur-l’Isle et Ménestérol-Montignac fusionnent enfin sous le nom de Montpon-Ménestérol, par arrêté préfectoral du 20 mai 1964 qui sera effectif en mars 1965.
Comment, pourquoi, le gouvernement de l’époque préconise le regroupement des petites communes ?
Le maire de Ménestérol-Montignac, Gustave Micoine, étant très malade, et aucun candidat en vue pour
reprendre la mairie, ces deux municipalités ont opté pour la fusion et ont travaillé durant plusieurs mois sur la mise
en place. Il avait été promis un bureau ainsi qu’un élu sur le lieu de Ménestérol par Mr Lagoubie, maire de Montponsur-
l’Isle. Mais début mars 1965, les élections municipales donneront un nouveau maire, Monsieur Lovato. La fusion
se fera quelques semaines plus tard. Monsieur Gustave Micoine décédera peu de temps après en avril 1965. Il fut
maire jusqu’à mars 1965.
Résultat actuel de la fusion, la commune s’étend sur 46 km2 sur les deux rives de l’Isle.

Notre actualité